Thermalisme : l’or bleu des Pyrénées

Classé dans : Pyrénées, Revue de presse | 0

ladepeche.fr – Le thermalisme, qui a tenu dernièrement son salon annuel à Paris, affirme son efficacité et élargit son offre. Très développé dans le Grand Sud, il est source d’emplois.

On disait le thermalisme à bout de souffle, démodé, archaïque. Il entend prouver le contraire. Alors que se profile à l’horizon 2 012 l’échéance de l’actuelle convention quinquennale qui le lie à l’assurance-maladie, il prépare activement son avenir en développant de nouveaux champs de compétence qui, espère-t-il, contribueront à lui donner plus de lisibilité et surtout un statut propre dans notre système de soins.

Le Conseil national des établissements thermaux (CNETH) qui regroupe les 105 stations françaises dont 32 sont en Midi-Pyrénées et une cinquantaine dans le Grand Sud, défend ce point de vue auprès des pouvoirs publics. Il est d’autant plus à l’aise que, en dépit de la crise, la fréquentation des stations a progressé en 2010 : 9 millions de journées de soins ont été délivrées à 500 000 curistes.

« Le thermalisme a toute sa place dans notre système de soins et un grand avenir dans le secteur du bien-être, en dehors de la prise en charge de l’assurance -maladie », reconnaît, prudent, le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, avant d’ajouter « les villes thermales ont acquis un renom qu’il convient de valoriser par de nouvelles initiatives. »

Lire la suite de l’article

Suivre XavierA:

XavierA est le concepteur de ce site. Il passe beaucoup de temps dans les Pyrénées pour faire des randonnées mais aussi du vtt ou du trail.

Articles récents de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *